Mission Enseignement échographie au Rwanda – Février 2013

Agnes Binagwaho (Ministre de la Santé), entourée de Anne, Etienne et Edith

Message de Edith Rivoal et Anne Geoffray

Voilà une semaine que nous sommes revenues du Rwanda, où nous étions dans le cadre d'un cours d'échographie pédiatrique. les ouvrages de radiopédiatrie offerts par la SFIPP ont bien été distribués.

le cours d'échographie s'adressait aux médecins généralistes des hôpitaux, tant de Kigali, la capitale, que de petits hôpitaux des provinces reculées.
tous ces médecins ont à disposition un appareil d'échographie, qui sert en fait à surveiller les grossesses, ce sont des techniciens en imagerie qui pratiquent cette surveillance.
le but était qu'ils osent utiliser les appareils à des fins de diagnostic.

les candidats à ce cours ont été nombreux : 75 inscrits sur les 400 médecins des hôpitaux du Rwanda.

les organisateurs nous ont d'emblée demandé si nous pourrions refaire le même cours car ils n'ont retenu que 30 personnes pour la première session.

la formation alternait cours théoriques, cas cliniques, et vacations d'échographie pédiatrique effectives au CHU de Kigali.

Anne et moi avons ressenti une soif d'apprendre évidente, et une grande reconnaissance à notre égard, en effet, passé le niveau de médecine générale, pour devenir spécialiste, il faut s'expatrier, vers l'Afrique du Sud, l'Europe, l'Inde, la Chine, c'est très coûteux, il y a peu de bourses, il y a donc très peu de spécialistes (7 radiologues pour 10 millions d'habitants), les spécialistes sont tous à Kigali.

donc, la venue de spécialistes pour un cours qui comportait à la fois un versant théorique et un versant pratique a été très appréciée.

ci joint quelques images de cette semaine très studieuse (nous avons quand même profité d'une journée de tourisme avant de repartir).

Edith Rivoal et Anne Geoffray

Dernière mise à jour du contenu le: